Les plus fervents défenseurs du « climat » ne connaissent rien au « climat » : exemple avec un prof belge qui incite ses élèves à manifester (2/3)

Le psychiatre, psychothérapeute et anthropologue Marc Reisinger a interrogé un professeur de l’Athénée royal d’Ixelles à Bruxelles dont la presse rapporte qu’il appelle ses élèves à participer aux marches pour le climat :

Commentaire de Marc Reisinger :

« UN PROFESSEUR VEUT CONDUIRE A UNE PRISE DE CONSCIENCE SUR LE CLIMAT » Le Soir (28/2/2019) lui consacre une pleine page titrant : « Certaines écoles renâclent devant les marches du jeudi. Tout n’est pas perdu: ce jeudi, les brosseurs remettent ça à Liège et à Anvers. » Le professeur Dhondt de l’Athénée royal d’Ixelles (mon ancienne école) m’a reçu aimablement. Le problème est que, comme les jeunes manifestants, il n’a qu’une idée vague du problème, mélangeant pollution, CO2 et couche d’ozone… Nous avons discuté longuement ensuite, et j’ai plaidé pour une analyse critique du problème, plutôt que pour une mobilisation aveugle. »

Voir aussi :
> Les plus fervents défenseurs du « climat » ne connaissent rien au « climat » : exemple avec des jeunes manifestants (1/3)
> Les plus fervents défenseurs du « climat » ne connaissent rien au « climat » : exemple avec Greta Thunberg (3/3)

email
Commentaires
  1. Visor
    • cdc
  2. Astre Noir
  3. Daniel

Répondre à Astre Noir Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *