Le coq Maurice fait parler de lui jusque dans les colonnes du New York Times !

C’est peut-être le coq le plus connu sur terre, c’est en tout cas l’un des rares gallinacés français à faire l’objet d’un article dans le prestigieux quotidien de New York : Maurice, le coq de Saint-Pierre-d’Oléron, est accusé par des voisins retraités qui passent leurs vacances sur l’île, de cocoricos intempestifs dès 4h30 du matin. Sa propriétaire, Corinne Fesseau, est assignée par ces néoruraux. Le procès a eu lieu le 4 juillet dernier à Rochefort et la décision de justice sera rendue le 5 septembre prochains. Certains néoruraux s’installent à la campagne mais ne supportent pas ce qu’ils perçoivent comme des désagréments : cloches des églises ou des vaches, cocoricos, chant des cigales, etc.

Lire aussi :
> « Attention, village français ! »

email
Commentaires
  1. eric17
    • Zygomar

Répondre à eric17 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *