« Même dans les endroits totalement bio, on a une forte mortalité d’abeilles »

Il y a un comme un os ! Et si les phytos n’étaient pas LA cause de la surmortalité des abeilles ? Et si c’était d’abord un problème de diversité botaniques dans nos jardins, nos plaines, nos champs ? L’édition yvelinoise du Parisien du 20 juin pose les bonnes questions :

email
Commentaires
  1. Bebop76
    • Seppi
      • cdc
  2. eric17
  3. Listo
  4. Zygomar
    • eric17
      • Seppi
        • Astre Noir
          • Seppi
    • Dany
    • Zygomar
  5. Domino
    • Seppi
  6. Zygomar
  7. Zygomar
  8. Zygomar
  9. Bernard EBER
    • Zygomar
  10. Dany

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *