La journaliste Isabelle Saporta (RTL) fricotait avec l’écologiste militant Yannick Jadot

Entendons-nous bien, la vie privée d’Isabelle Saporta ne nous regarde pas (ni ne nous intéresse). Enfin, sauf si elle comprend une relation amoureuse avec un homme politique. Dans ce cas, ses chroniques… politiques (souvent à teneur écologiste) sur RTL interrogent : la liste EELV a-t-elle bénéficié d’un traitement de faveur / inédit par rapport aux autres listes sur l’ex-première radio de France ? Croyant se défendre, Isabelle Saporta s’enfonce en clamant partout que « Yannick Jadot et (elle) ne (se sont) jamais cachés ». La journaliste sait parfaitement que les Français ignoraient sa relation donc écoutaient ses chroniques sans penser qu’elle était une militante (ce qu’elle est, même si elle ne l’assume pas du tout). La révélation, c’est que le tout-RTL savait… et laissait faire, sans informer ses auditeurs. Qui nous dit qu’à la station, pour ne pas déplaire à Isabelle Saporta, d’autres chroniques, rdv, n’étaient pas, eux aussi, des incitations à voter pour EELV ? Combien d’autres Isabelle Saporta dans ces médias qui n’hésitent pas, en matière écologiste, à rompre avec la neutralité, l’objectivité et la rigueur scientifique dont ils devraient normalement faire preuve ? Cela plus l’agribashing et toutes les opérations des marchands de peur relayées sans le moindre esprit critique par nos médias et vous avez le score d’EELV aux élections européennes. Ce parti n’a même plus besoin de faire campagne, les médias s’en chargent pour lui. Vous ne trouvez pas qu’il y a un problème ?

email
Commentaires
  1. Visor
  2. Visor
  3. Zygomar