« Lundi vert » : même la Confédération paysanne dénonce une « insupportable stigmatisation »

« Nos animaux, notre planète et les citoyen-ne-s (sic) méritent mieux que ces mensonges honteux », déplore la Confédération paysanne, suite à l’appel pour un lundi vert, dans un communiqué de presse du 4 janvier. Le syndicat juge cette tribune appelant « à ne plus manger ni viande, ni poisson une fois par semaine ou à aller plus loin en ce sens », publiée par Le Monde et signée par « 500 personnalités du showbusiness, du milieu politique, de la recherche et du journalisme », « truffée d’erreurs et de chiffres hasardeux ». En réponse à cette « insupportable stigmatisation », la Conf’ publiera prochainement un plaidoyer en faveur de l’élevage paysan. Il se présentera sous la forme d’un recueil de paroles d’éleveurs « qui, par leur métier et leurs pratiques, font et vivent la nature au quotidien ».

Beau programme sauf que… la Confédération paysanne se comporte comme un vulgaire pompier pyromane, elle qui soutient par ailleurs les faucheurs volontaires lorsqu’ils détruisent des parcelles de paysans. On ne peut pas d’un côté servir la soupe aux extrémistes et de l’autre, dénoncer le fait que ceux-ci aillent au bout (enfin, pas tout à fait, on ne parle que du lundi pour l’instant) de leur folle logique.

Lire aussi :
> Les végans menacent l’humanité et la planète, voici pourquoi !

email
Commentaires
  1. Zygomar
    • Seppi
    • un physicien
  2. JG2433
    • Visor
  3. Zygomar
    • JG2433
  4. Zygomar