Quand les bobos des villes idéalisent la vie à la campagne…

« De grands moments de solitude ». L’Express Réussir vient de sortir son marronnier annuel « Quitter Paris, les clés du succès » pour « Parisiens mélancoliques en mal de campagne ». Selon le magazine, un Parisien sur deux rêverait de partir mais hésite à cause du travail. Quelques intrépides ont sauté le pas, en général des cadres. Au bout du chemin, une grande maison, inaccessible en milieu urbain francilien, une reconversion dans l’agriculture… et « de grands moments de solitude », comme pour ce néovigneron, installé à 50 ans après une carrière d’assureur. Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, interviewée par l’hebdo bobo, conseille de « faire un stage » et de « mettre les mains dans la terre » avant de se lancer. On a envie de rajouter : « avant de parler » tant le nombre d’urbains bardés de (souvent fausses) certitudes sur le monde agricole français est important.

email
Commentaires
  1. nt
    • JG2433
  2. Daniel
    • Ernst
  3. Ernst
    • Visor
      • yann
  4. Albatros

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *