Glyphosate : un site pour les alternatives inexistantes

Notre grand guide Emmanuel Macron et accessoirement Président de la république l’avait annoncé : une start-up d’état serait créée pour assurer la sortie du glyphosate d’ici 3 ans. Naïvement, nous pensions qu’elle aurait pour objet de créer une entreprise chargée d’accélérer la recherche et la mise au point des solutions alternatives. Depuis le 22 novembre, c’est officiel la « start-up d’état » est lancée. Un communiqué de l’Élysée l’a annoncé en grande pompe.

Quelle surprise ? La « start-up d’état » se résume à un site internet très comparable  à des sites militants de l’écologie politique … Comme par exemple « Nous voulons des coquelicots ». Le site comporte un double compteur pour mesurer le nombre d’agriculteurs qui s’engagent à ne plus utiliser du glyphosate et et ceux « sortis » du glyphosate. C’est simple je me connecte, je déclare et le compteur tourne. Et à l’Elyssée ils sortent le champagne.

A la différence des sites militants, le système d’inscription et de comptage est plus sérieux. C’est le dispositif France Connect qui permet à tous les citoyens français de se connecter aux services publics en ligne: les impôts, permis de conduire, … A titre perso, je ne vais pas déclarer que depuis 10 ans je n’utilise pas de glyphosate non pas pour anticiper les désirs de notre guide suprême mais parce que j’en n’ai pas besoin. Par contre, la suppression des néonicotinoïdes me met en grande difficulté. On pourrait imaginer que les agriculteurs sans solution pour protéger leurs cultures pourraient le signaler auprès de notre guide suprême. Nada ! Je n’ose pas imaginer le conseil prodigué par notre Président Emmanuel Macron face à ce type de problème : « vous comprenez et je dis avec la plus grande fermeté, il faut et en même temps il ne faut pas. »

Bref, l’Etat nous sort un site militant et nous pensons qu’il vaut mieux ne rien y déclarer. L’hébergement du site est assuré par une société domicilié à San Francisco*. Imaginez si Monsanto a accès aux données. Pire, Donald Trump, … je ne veux pas être classifié au US comme anti glyphosate notoire !

 

*Heroku assure l’hébergement et l’infogérance du site www.glyphosate.gouv.fr.
The Landmark @ 1 Market St.
Suite 300
San Francisco, CA
94105

email
Commentaires
  1. Daniel
    • un physicien

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *