Bébés nés avec des malformations : prudence!

La presse se fait l’écho depuis une semaine de prévalences anormales de malformations congénitales dans certaines zones : l’Ain; les Pays-de-la-Loire et en Bretagne. Au delà des situations évidemment dramatiques que ces malformations induisent, les instances chargés d’étudier ce dossier invitent à la plus grande prudence :

-Dans l’Ain : « Aujourd’hui, suite à l’investigation des 7 cas rapportés dans l’Ain nés entre 2009 et 2014, l’analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n’a pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations. L’absence d’hypothèse d’une éventuelle cause commune ne permet pas d’orienter des investigations complémentaires. »

L’Agence a par ailleurs conduit des investigations similaires sur deux signalements d’agénésie des membres supérieurs survenus en Loire Atlantique (3 cas nés entre 2007 et 2008) et en Bretagne (4 cas nés entre 2011 et 2013). Pour la Loire Atlantique et la Bretagne, l’investigation a conclu à un excès de cas. Cependant, aucune exposition commune n’a été identifiée pour les cas groupés de ces 2 régions.

Certains media ont rapidement trouvé le coupable idéal : les pesticides. Ce que nous dit Santé publique France est pourtant clair : il n’y a pour le moment aucune cause identifiée. Prudence!

 

email
Commentaires
  1. Daniel
    • ernst
  2. gattaca
    • Seppi
    • Zygomar
    • ernst
      • dan
  3. Seppi
    • Zygomar
  4. un physicien
  5. Zygomar
  6. dan
  7. loup garou
  8. Anonyme

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *