Ce que ne dit pas « nous voulons des coquelicots »

Fabrice Nicolino a donc lancé son mouvement « nous voulons des coquelicots » avec un « objectif cinglé » comme il le dit : réunir 5 millions de soutien en 2 ans » pour interdire tous les pesticides en France.

Sauf qu’une petite astérique comme chez les assureurs précise « de synthèse ». Ce qui fait une sacré différence. Savez-vous que l’utilisation de soufre et de cuivre en agriculture a progressé de 74% de 2008 à 2016 pour atteindre  les 13 544 tonnes ? Ces 2 pesticides autorisés en agriculture biologique présentent des risques « écotoxicologiques c’est-à-dire risques avérés pour les populations microbiennes du sol, les vers de terre, certains organismes aquatiques et des auxiliaires » comme l’ont rappelé les chercheurs de l’INRA le 16 janvier dernier dans une  expertise scientifique Collective (EsCo). Si Fabrice Nicolino était logique, il devrait donc demander l’interdiction du cuivre et du soufre qui présentent eux-aussi des risques pour « l’eau de pluie, la rosée du matin, le nectar des fleurs… » comme l’écrit poétiquement le dit Fabrice. Mais non, il ne le fera pas car son ami François Veillerette initiateur du mouvement des coquelicots est un proche du lobby du bio et des grandes enseignes (Léa nature, Biocoop…).

Pour que la comparaison soit juste, il faut rappeler que depuis 2008, l’utilisation de fongicides de synthèse a au contraire baissé de 1% par an pour s’établir au dessus de 15 000 tonnes…

On l’aura compris, Fabrice Nicolino cache derrière un discours fleuri des chiffres que le grand public devrait connaître davantage. Car l’espérance de vie en France ne cesse de progresser. Elle est de de 85,3 ans pour les femmes et de 79,5 ans pour les hommes. Et chez les agriculteurs aussi, eux qui sont les premiers concernés par les pesticides. Si Fabrice Nicolino avait raison, on devrait assister à une hécatombe chez les producteurs. Force est de constater que ce n’est pas le cas. Il y a d’ailleurs moins de cancer chez les agriculteurs : (-30% pour les hommes et -24% pour les femmes). On est d’accord, le pesticides sont des produits dangereux. Ils sont d’ailleurs fait pour cela. Mais revenir à la raison et à des chiffres scientifiques ferait beaucoup de bien. Les dessins caricaturaux ne font pas avancer la cause de la santé !

 

Source :

Sur l’utilisation du cuivre et du soufre en France : http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2017-124R-Tome1-Rapport.pdf

Sur l’espérance de vie : Sante publique France, DRESS, L’état de santé de la population en France, Rapport 2017, p 90.

Sur les cancers en agriculture : Enquête AGRICAN [AGRIculture et CANcers], novembre 2014

email
Commentaires
  1. Visor
    • Raùl-Hugues
      • Visor
      • yann
  2. Alex
  3. Alzine
    • Trant
      • Seppi
        • Alzine
      • eric17 (aged in harmony)
      • Alex
      • yann
  4. Anonyme
    • Seppi
      • toto
    • Olive
  5. BE68
  6. Anonyme
  7. Michel Davesnes
    • douar
    • Visor
  8. Kropotkine
    • Visor
      • Kropotkine
        • Visor
          • Kropotkine
            • douar
            • Daniel
            • eric17
              • Anonyme
  9. Alex
  10. un physicien
    • eric17
      • Seppi
      • douar
        • eric17
          • yann

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.