Léa Nature contre les perturbateurs endocriniens sauf dans ses produits destinés aux enfants

Le Réseau Environnement Santé organise à la fin du mois de septembre la 2e rencontre des « Villes et Territoires sans Perturbateurs endocriniens » avec comme partenaire… la Fondation Léa Nature, entre autres :

Léa Nature, cela ne vous dit rien ? C’est l’entreprise qui, contre les poux des enfants, propose à leurs parents la lotion capillaire Pludepoux et son « pouvoir filmogène » dû à l’huile de Neem, un contraceptif venu d’Inde et perturbateur endocrinien. Pour rappel, l’huile de Neem a pour effet… de féminiser les insectes mâles et de compliquer leur maturation sexuelle. Elle est tellement controversée que son utilisation se fait uniquement par dérogation en France!

On résume la situation : d’un côté, Léa Nature affiche la volonté de voir nos villes et territoires sans perturbateurs endocriniens, d’un autre, elle vend des produits destinés aux enfants qui en contiennent. Cherchez la cohérence !

Léa Nature est une entreprise familiale qui a senti avant d’autres le filon représenté par le bio et qui grossit désormais très vite. Elle finance des associations parfois groupusculaires (notre article) qui, comme par hasard, ne trouvent jamais rien à redire sur ses produits. Sa fondation, Léa Nature Jardin Bio, s’est donnée l’objectif d’alerter les Français sur certains perturbateurs endocriniens (mais pas sur ceux qu’utilise l’agriculture bio), toujours dans une logique de stigmatisation de l’agriculture conventionnelle.

email
Commentaires
  1. Marc
    • douar
    • Listo
      • Zygomar
    • Bebop76
      • Zygomar
    • Olive
    • yann
    • Zygomar
    • Daniel
      • Alzine
      • adminalerte
  2. Visor
  3. Alzine
    • douar
  4. Alzine
  5. Alzine
    • Seppi
  6. 3615 Monsanto
    • yann
    • Seppi
      • Zygomar
    • Zygomar
      • Seppi
  7. Alzine
  8. 3615 Monsanto

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *