Le mildiou très virulent cette année

Le mildiou s’annonce très virulent à cause des nombreux épisodes pluvieux et des températures élevées qui favorisent ce parasite, s’inquiète le site Vitisphere :

– Les vignerons du Languedoc-Roussillon sont confrontés à un risque exceptionnel et les attaques sont importantes par endroit. Dans l’Aude, d’après les informations du BSV du 5 juin, dans certaines parcelles 30 % des feuilles et 20 % des grappes sont d’ores et déjà touchées, notamment dans le Minervois et le Narbonnais.

– Dans l’Hérault, la quasi-totalité des parcelles est touchée à des niveaux variables et les symptômes progressent de jour en jour. Des repiquages sur inflorescences ou grappes ont lieu sur l’ensemble des unités agroclimatiques.

– Dans le Gard, la situation est très alarmante : « on trouve du mildiou dans la quasi-totalité des parcelles et la fréquence de parcelles très touchées, avec perte de récolte significative, avoisine les 10 % », indique le BSV.

– Des foyers de mildiou sont également présents sur l’ensemble du département des Pyrénées-Orientales.

– Dans le Bordelais, le Cognaçais et le Val de Loire, le risque est aussi monté en flèche.

Etc.

pour lutter contre le mildiou, le viticulteur (bio ou pas) n’a pas le choix, il doit utiliser du cuivre, le seul fongicide efficace. C’est pour cela qu’il n’est toujours pas interdit, même en agriculture bio.

email
Commentaires
  1. Raùl-Hugues
    • Visor
      • Raùl-Hugues
        • Visor
      • Guillaume Jacquemin
        • Raùl-Hugues
          • Visor
            • Guillaume Jacquemin
              • Visor
              • eric17
        • Zygomar Pelfrène
          • Guillaume Jacquemin
            • eric17
  2. Seppi

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.