La betterave française sacrifiée sur l’autel de l’écologie ?

« Betterave sucrière : Président Macron, des solutions, pas d’interdiction ! » dit la pancarte plantée à l’extrémité d’un champ de betteraves. La campagne de sensibilisation a pour mot d’ordre « Préservons la betterave française » et a été lancée en région suite à l’interdiction de trois néonicotinoïdes décidée le 27 avril 2018 par l’Union européenne. Rappelant que cette espèce ne produit ni fleur ni pollen, n’attirant par conséquent pas les abeilles que ces mesures sont censées protéger, les producteurs s’inquiètent de l’absence de solutions alternatives efficaces pour protéger les betteraves de la jaunisse virale.

email
Commentaires
  1. Visor
    • douar
      • Seppi
  2. Ernst
    • Visor

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.