Corse : saccage du verger d’un jeune agri, allô Travert ?

Une manifestation a rassemblé « entre 300 et 400 » personnes mardi 29 mai à Ghisonaccia, en Haute-Corse, à l’initiative notamment des chambres d’agricultures corses et de la FDSEA de Haute-Corse, sur l’exploitation de Sébastien Moretti, un jeune agriculteur corse dont 1 600 clémentiniers sur 2 000 ont été coupés dans la nuit du dimanche au lundi, occasionnant une perte estimée à plus de 70 000 euros.

Cet acte de destruction a provoqué de nombreuses réactions sur l’île de la part des organisations agricoles, mettant notamment en cause la question de la spéculation immobilière. Le président de la Chambre d’agriculture de Corse, Joseph Colombani, a ainsi apporté son soutien via twitter à Sébastien Moretti, victime selon lui « de la pression spéculative que subissent chaque jour un peu plus les agriculteurs en périphérie urbaine ».

Le jeune agriculteur a précisé sur Facebook que « 80% » de son exploitation avait été détruits alors qu’il préparait « ce projet d’installation depuis 3 ans ». Le président du comité exécutif de la Corse, Gilles Semeoni (photo ci-dessus) était également présent à la manifestation de soutien mardi 29 mai, assurant que « tout serait fait pour que le jeune producteur « se retrouve dans la situation antérieure à l’acte » de vandalisme, ajoutant que « la filière des agrumiculteurs avait d’ores et déjà annoncé qu’elle ferait un geste de solidarité ».

Aucune réaction par contre du côté du fake ministre de l’Agriculture.

email

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.