Générations Futures vent debout contre l’interdiction du cuivre

La toxicité du cuivre, pesticide le plus utilisé en bio, n’est plus à démontrer. Ce qui est moins connu, ce sont ses dégâts à long terme sur les sols, plusieurs dizaines d’années après épandage.  C’est ainsi que le bulletin de mars 2018 de l’ABDD (Association Blé Dur Développement) note : « La toxicité du cuivre marque énormément les plantes cette année. Elle est due à l’accumulation de cuivre dans les sols anciennement cultivés en vigne (avant les fongicides organiques). Très peu mobile dans le sol, le cuivre reste concentré dans la zone travaillée du sol (25-30 premiers cm). Il bloque l’absorption de fer par le blé qui est donc en chlorose ferrique. Plus il pleut régulièrement, plus le cuivre est en solution dans l’eau du sol. Les cultures tardives, enraciné peu profondément y sont plus exposées. »

Des constatations qui rejoignent celle du dernier rapport de l’INRA sur le cuivre publié en juillet dernier. Marchande professionnelle de peur toute occupée à pondre des communiqués illisibles rédigés en orthographe inclusive, l’association extrémiste Générations Futures est du genre à voir des risques là où il n’y en a pas… quand il s’agit d’agriculture conventionnelle. Lorsqu’on parle d’agriculture bio, la paranoïa laisse la place au déni. C’est ainsi que le groupuscule s’oppose à toute interdiction du cuivre. En effet, plaide François Veillerette, son président, « le cuivre permet de ne pas utiliser de produits chimiques de synthèse » (ses membres partagent la croyance, contredite par la science, que tout ce qui est naturel est bon et que tout ce qui est synthétique est mauvais…). « Son interdiction mettrait un couperet sur l’agriculture biologique ». Cela ressemble furieusement à la réaction d’un lobby qui n’a que faire du bien commun… vous ne trouvez pas ? Votre intuition était bonne : Générations Futures est un lobby financé par les multinationales du bio.

email
Commentaires
  1. Visor
  2. Astre Noir
    • vigneron
  3. Pierre-Ernest
  4. Kressmann
    • vigneron
  5. Anonyme