Commission d’enquête sur l’alimentation industrielle : expertise ou opinion?

Nos députés n’étant sans doute pas assez occupés par les débats de jour comme de nuit sur tout en tas de questions fondamentales pour l’avenir de notre pays, quelques-uns ont trouvé de quoi s’occuper un peu plus en créant une Commission d’enquête sur l’alimentation industrielle. L’intitulé complet est tout déjà tout un programme :  » Commission d’enquête sur l’alimentation industrielle : qualité nutritionnelle, rôle dans l’émergence de pathologies chroniques, impact social et environnemental de sa provenance ». A tel point qu’on se demande si les députés (France insoumise) à l’origine de cette commission ont réellement besoin de faire des auditions pour écrire leur rapport final. On prend les paris? Celui-ci sera une dénonciation en règle des lobbies de « l’industrie agro-alimentaire », de la viande et de l’agriculture intensive. Ceux-ci étant directement à l’ origine de l’augmentation exponentielle de multiples pathologies comme l’obésité, l’autisme, etc. Et on parlera évidemment de la manière complaisante et idéaliste du bio, du local, du « sans pesticides », des AMAP, etc.

Pour la caution scientifique de la commission, on a donc invité des personnalités tout à fait éminentes de l’INRA, de l’ANSES, etc.  Et pour l’angle médiatico-politique, rien de tel que le chroniqueur Périco Légasse, pourfendeur de l’agro-industrie ou encore l’ONG Foodwatch. Bref, une commission mélangeant allègement expertise et opinion et dont l’unique but est de faire du buzz à destination de l’électorat écolo-bobo. Pour une vision objective de « l’alimentation industrielle », il faudra probablement attendre une prochaine législature.

email
Commentaires
  1. Alzine
    • Visor
  2. Alzine