L’agriculture bio accroc aux pesticides

La France dépasse les autres Etats de l’UE en matière de dérogations aux restrictions d’usage des pesticides, a critiqué lundi 21 mai le député européen (socialiste) Eric Andrieu, président de la commission parlementaire spéciale sur la procédure d’autorisation des pesticides dans l’Union. « Avec 58 demandes (en 2016, ndlr), contre une moyenne de moins de 10 dans l’UE, la France est championne des dérogations » pour une période maximale de 120 jours accordées en UE, a tweeté l’élu socialiste français qui rappelle que « les dérogations (ne doivent pas être) la règle mais l’exception ». Comment vous pouvez le voir, en agriculture bio, les demandes de dérogation sont la règle :

 

email
Commentaires
  1. Anonyme
    • Ernst
  2. Moustique
    • un physicien
      • JG2433
    • dan
    • Visor
    • yann
  3. Anonyme
  4. Anonyme