Végans : le délire ne fait que commencer !

Dans un entretien accordé à L’Express du 18 avril, l’animateur (et désormais doubleur) Mac Lesggy se laisse aller à une surprenante et inquiétante confidence. Après nous avoir expliqué qu’il est « 100% ordinateur » et « zéro papier » (« sauf pour un dessin… ») car « c’est coûteux pour l’environnement » (sic), il déclare qu’ « il faudra bien se pencher un jour sur la souffrance végétale qui, pour (lui), sera le dossier de ce siècle ». En effet, affirme-t-il, « au XIXe siècle, si on avait dit que les animaux souffrent, on nous aurait ri au nez ». Évidemment, c’est plus compliqué que ça. Mac Lesggy a-t-il seulement entendu parler de Henry Salt ou même de Pythagore sur cette question de la souffrance animale qui sert aujourd’hui de prétexte pour diaboliser la viande, tenter d’en décourager la consommation et, à terme, de l’interdire. L’animateur conclut : « La découverte sur l’intelligence des végétaux n’en est qu’à ses balbutiements, mais elle avance. » Des plantes intelligentes et sensibles ? À quand l’interdiction de la salade et des petits pois au nom de la défense de ces « êtres » sans défense ? Voilà une nouvelle opportunité de radicalisation pour les végans les plus extrémistes (souvent des personnes souffrant en fait d’orthorexie, la maladie des écolos) qui n’auront plus qu’à se suicider, incapables qu’ils seront de consommer ou « d’exploiter » le moindre animal ou même végétal. Ils appelleront tous les humains à faire de même et n’hésiteront pas à s’en prendre à ceux qui veulent simplement vivre, les accusant de commettre un génocide aux moindres repas ou séance de jardinage. M’est avis que le délire vegan ne fait que commencer !

email
Commentaires
  1. Anonyme
  2. JG2433
  3. Mag
    • dom
    • Fred
      • Mag
    • dom
      • Mag
        • JG2433
          • Mag
            • Alzine
              • Visor
            • JG2433
            • yann
            • Olive
    • Le Bolduc
  4. gattaca
    • Mag
  5. Alzine
  6. gattaca
    • JG2433
  7. gattaca
  8. Anonyme

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.