Le jackpot du bio

En France, le bio se porte très bien, rapporte L’Usine Nouvelle. Il a enregistré une croissance de 18 % en 2017. « Il y a trois ans, le secteur réalisait en France la moitié du chiffre d’affaires de notre voisin allemand, explique au magazine Charles Kloboukoff, le président de la multinationale Léa Compagnie Biodiversité (Léa Nature, Bioléa et Ekibio). L’écart se resserre, car leur croissance annuelle est de 5 % » En France, le chiffre d‘affaires du bio en 2017 s’est élevé à 8,2 milliards d’euros et il devrait atteindre 12 milliards en 2020. Pour en bénéficier le plus possible, le groupe Léa Nature prévoit d’investir 100 millions d’euros entre 2017 et 2020. Elle peut remercier les marchands de peur qu’elle subventionne grassement chaque année ainsi que les médias qui se chargent d’accroître son marché en terrorisant les consommateurs.

email
Commentaires
  1. philippe
    • Ernst
      • philippe
        • Ernst
          • Anonyme
      • Zygomar
    • Marc
    • Visor
  2. Ernst
  3. Alex
    • Marc
      • Alex
  4. i