Versace cède aux pressions des « antispécistes »

Vite, prévenez les végans, Versace exploite l'image des abeilles !

Vite, prévenez les végans, Versace exploite l’image des abeilles !

Plus de fourrure dans les défilés Versace. La grande marque de luxe italienne a annoncé qu’elle renonçait à en utiliser provenant de renards, visons, lapins et chinchillas. Désormais, les fourrures proposées lors des défilés seront synthétiques. Tant pis pour les onze élevages encore en activité en France et les emplois que de telles décisions prises sous la pression d’associations extrémistes (L214, Fondation Bardot, etc.) mettent en danger :

Ce que Versace, et avant elle Armani, Gucci, Calvin Klein ou encore Ralph Lauren, qui se sont déjà positionnés contre la vraie fourrure, n’ont pas compris, c’est que les « antispécistes » ne vont pas s’arrêter là. Comme l’explique le site militant ConsoGlobe.com qui appelle à se « méfier » de la « fausse fourrure », « on peut bien entendu essayer de distinguer la vraie fourrure de la fausse » mais « le mieux, si on n’y parvient pas ou si on souhaite abolir ce système, reste probablement d’éviter toute fourrure, même fausse ». Même la fourrure synthétique ne suffit pas aux végans qui y voient l’apologie du « spécisme ». Leur combat liberticide ne fait que commencer et Versace and Co n’ont pas réalisé qu’ils avaient mis le doigt dans l’engrenage…

email
Commentaires
  1. MP
  2. jG2433
    • jG2433
      • yann
        • jG2433
          • Visor