Chanel à son tour sous le feu des écolos

Alors que plusieurs chênes ont été coupés en forêt afin de décorer le défilé de Chanel au Grand Palais le 6 mars dernier et qu’il n’est pas dit que leur bois ne sera pas ensuite exploité, l’association France Nature Environnement a tenté de susciter la polémique en affirmant caricaturalement que « la nature, ce ne sont pas des arbres coupés en forêt, transportés en camion pour être mis en scène, puis envoyés à la benne à ordures ». Ces écolos spécialistes autoproclamés de la nature auraient-ils oublié que la forêt représente aujourd’hui 17 millions d’hectares (et même 24,7 en comptant les DROM : Guyane, Réunion, Martinique, Mayotte, etc.) contre 8 à 9 millions d’hectares au milieu du XIXe siècle ? Sans doute pas mais ils savent que pinailler pour quelques dizaines de chênes abattus les fera passer à la télévision, pourquoi s’en priveraient-ils ?

email
Commentaire
  1. Visor