Le végétalisme tue à petit feu

Voici l’extrait d’un témoignage d’une jeune internaute qui a adopté un régime végétalien. Il fait froid dans le dos :

végétalismeVoilà, donc plus d’un an que j’ai une alimentation végétalienne et plus de 6 mois qu’elle est majoritairement crue avec énormément de fruits (surtout des bananes). Au début, je me sentais revivre, plus d’énergie et une légère amélioration de ma peau. C’est vicieux car plus le temps passait et plus j’étais convaincue (et au passage obsédée) par cette alimentation.Les résultats ne sont malheureusement pas arrivés avec le temps et sans m’en rendre compte mon problème de peau est devenu de plus en plus virulent, grave et douloureux physiquement et psychologique. J’ai donc lentement glissé vers une forme de dépression et de dévalorisation de moi-même. J’essayais de me convaincre que c’était la détox et que j’aurais ensuite une amélioration, mais quand ? dans 5 ans? en attendant c’est en train de gâcher ma vie.

(…) Aujourd’hui, je me retrouve avec une peau abimée par une acné dévastatrice (et je mesure mes mots), une grande fatigue (voir cernes sur la photo de droite), une dépression, une mauvaise digestion, de la diarrhée chronique, des troubles du comportement alimentaire, une obsession de guérison et de régénération, un mal-être, une prise de poids, un ventre gonflé, de la cellulite et un désarroi des plus complet. Voilà des mois que je continue en me disant que c’est bon pour moi.Et bien en prenant du recul et en me regardant dans le miroir je n’en suis pas si sûre.

email
Commentaires
  1. Ernst
    • Zygomar
      • jG2433
    • Daniel
  2. Anonyme
  3. Zygomar
    • jG2433
  4. un physicien
    • Visor
      • Marc
        • Visor
        • jG2433