Inondations : l’agriculture n’est pas responsable

Comme le rapporte La France Agricole du 16 février, l’Académie d’agriculture est montée au créneau pour démentir la responsabilité imputée à l’agriculture par certains médias et personnalités dans les inondations qui ont frappé notre pays ces dernières semaines. Dans un communiqué, l’institution rappelle que les pratiques agricoles ne sont qu’un facteur mineur des inondations contrairement à l’artificialisation des sols. Elle rappelle au passage que chercher des boucs émissaires, « c’est bien commode pour se dédouaner des compromissions, d’un urbanisme archaïque et de la perte de mémoire concernant les événements passés, mais cela n’est ni juste ni pertinent ». Surtout quand on sait que les agriculteurs sont les premières victimes de ce désastre… Beaucoup ont en effet vu leurs champs, qui leur servent à vivre, inondés, parfois volontairement en servant de déversoir pour protéger les grandes villes en aval.

Lire aussi :
> Inondations : ce que France 2 et les autres ne disent pas

email

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.