Cette eau qui file…

Dans une brève bien sentie, La France Agricole du 2 février rapporte que « les producteurs de maïs de l’AGPM estiment à 500 millions de mètres cubes le volume d’eau supplémentaire apporté dernièrement par onze jours de crue de la Seine. « Cela correspond aux besoins en stockage d’eau de l’agriculture française ». Et l’hebdomadaire de s’interroger gravement : « Si la France avait une autre politique, combien de millions de mètres cubes auraient pu être stockés ces dernières années, sans compromettre l’état des fleuves et des rivières ? »

email

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.