Le PS a la reconquête avec les salmonelles ?

Depuis le début du mois de décembre, l’affaire des lots de lait infantile du groupe Lactalis contaminés aux salmonelles ne cesse de rebondir. L’impact de l’intoxication sanitaire est limité mais il faut être prudent. Malgré la communication de INVS rassurante pour les 35 bébés concernés, un bad buzz sur Lactalis enfle dans les médias. Il faut dire que les révélations sur les dysfonctionnements dans le rappel des lots concernés n’ont pas arrangé les choses. Les coupables : Lactalis et la grande distribution.

Une association de parents s’est constituée via les réseaux sociaux et a engagé une procédure dés le 22 décembre 2017. Cette association est pilotée par un cadre socialiste – Quentin Guillemain. Son parcours est assez ordinaire-  Unef, MJS et le parti de l’ex rue Solférino. Quentin Guillemain a également été collaborateur d’un sénateur socialiste du Maine et Loire et directeur du cabinet de la présidente de Paris-VII. En 2014, lors de l’affaire du vrai/faux diplôme du premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis le journal Libération indiquait :

« … que le directeur de cabinet de la présidente de Paris-VII et auteur du communiqué, un certain Quentin Guillemain (contacté par Libération), a un long parcours de militant PS, suffisamment zélé pour partager sur Twitter les publications du premier secrétaire et député parisien. A la fédération du Parti socialiste de Paris, Quentin Guillemain est membre de «la commission des conflits»…

Quant à l’avocate de l’association Jade Dousselin mandatée par l’association, elle est une ancienne responsable des MJS.

Que du beau monde pour une affaire de salmonelles !

email
Commentaires
  1. douar
  2. Albatros
    • dom
  3. Albert Amgar
  4. Visor
    • jG2433
    • Albert Amgar
  5. Alzine
  6. Alzine
  7. Alzine
  8. Alzine

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *