Macron et le Glyphosate : « mais en même temps… »

Suite à notre billet d’hier, nous avons également relevé ce passage « croustillant » de l’interview d’Emmanuel Macron dans le Monde à propos du glyphosate :

« J’entends et je respecte les activistes qui voudraient sortir avant-hier, mais je suis en charge de l’intérêt général. Aujourd’hui, il y a des agriculteurs français qui, en toute honnêteté, ne savent pas faire sans Roundup. Par ailleurs, l’INRA [Institut national de la recherche agronomique] explique qu’il n’y a aujourd’hui pas de substitut au glyphosate qui ­garantisse une compétitivité égale, sauf à désherber à la main. Nos agriculteurs ne pourraient donc pas tenir face aux Italiens, aux Espagnols, aux ­Belges qui continueraient à utiliser le glyphosate. »

Et dans le paragraphe suivant, nous avons droit au refrain habituel de ces mêmes « activistes » : « Sur le glyphosate, je me bats aussi contre les lobbys et au niveau européen pour avoir une expertise indépendante. Il est intolérable d’avoir une expertise faussée par des intérêts partisans. »

Bref, une longue interview qui met en valeur l’axiome macronien « mais en même temps » : la logique voudrait une parole présidentielle qui renvoie les activistes à leurs braillements mais comme le ministre de la transition écologique et solidaire est copain avec les activistes, il faut bien composer….

email
Commentaires
  1. Visor
    • dom
  2. jocelyn duvauchelle
    • Albatros
      • Zygomar
        • Albatros
  3. Zygomar
    • Visor
    • Daniel
  4. Xochidou

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.