Panique chez les vegans : les végétaux aussi sont des êtres êtres sensibles, intelligents, et tout le blabla !

Saviez-vous que les plantes « pensent » et possède une « intelligence » ? C’est la « révélation » que nous propose Science et Vie dans son numéro de décembre 2017.

Sur seize pages, le magazine tente de nous démontrer que les végétaux ont des « capacités cognitives aussi exceptionnelles que celles des animaux » (sic) : la vernalisation prouverait leur « mémoire » (re-sic) et la germination montrerait leur « capacité à prendre des décisions » (LOL).

On se demande encore comment les vegans peuvent s’en prendre à de tels êtres doués d’une sensibilité, d’une mémoire, d’une conscience et d’une intelligence sociale !

Le vegan cohérent avec lui-même est en fait un individu qui ne se nourrit plus du tout et qui souffre d’orthorexie, ce qui nécessite parfois une hospitalisation et un suivi sur le long terme par un psychiatre.

email
Commentaire
  1. Daniel