Glyphosate : des alternatives pas vraiment évidentes pour l’INRA

L’INRA a travaillé particulièrement vite pour publier une étude sur les solutions pour sortir l’agriculture de la « dépendance au glyphosate » : à peine 1 mois pour répondre à la saisine du 2 novembre des ministres de la Transition Ecologique, de la Santé, de l’Agriculture, et de la Recherche et de l’innovation. ! Il est vrai que JUPITER a promis d’interdire en France le glyphosate « dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans trois ans ».

A la lecture des 81 pages du rapport, le Président de la république va t-il reconsidérer son échéance intenable ? Ou assumera t-il les couacs inévitables dont l’Usine nouvelle dresse une petite liste :

Problème, il reste même des impasses pour lesquelles seule la destruction à la main peut répondre pour l’instant. Comme l’agriculture de conservation (qui concerne 4% environ des surfaces de grande culture), les cultures pour des marchés spécifiques avec de fortes contraintes techniques (comme le secteur de la production de semences « pour les espèces fourragères, potagères et florales », les légumes de frais et de conserve cultivés en plein champ), ou encore des niches : le rouissage de la fibre de lin, une activité dans laquelle la France est leader mondial, mais aussi la récolte des fruits à coques.

Qui plus est, l’INRA n’exclut pas l’usage d’autres pesticides « alternatifs » : « l‘utilisation ciblée d’autres herbicides homologués (mais qui peuvent avoir des profils tox/écotox plus défavorables que celui du glyphosate), pourra être nécessaire pendant une période de transition pour traiter les adventices vivaces qui résisteraient aux options précédentes ».

En clair, la transition, qui ne serait qu’une question de volonté » est déjà un casse-tête dont les consommateurs vont faire les frais.

 

 

email
Commentaires
  1. Visor
    • un physicien
      • Seppi
    • malta
      • Visor
      • Seppi
  2. orel 7
    • Visor
    • Seppi
  3. Alzine
  4. dan
    • Seppi

Répondre à un physicien Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *