Une explication au « désamour » entre l’agriculture conventionnelle et la société

Interdiction du glyphosate voulue par Hulot : "Macron tue les agriculteurs"L’association « Sol et civilisation » s’interrogeait sur le fossé grandissant entre l’agriculture conventionnelle et la société lors d’un débat organisé le 23 novembre dernier à Paris. Le philosophe Catherine Larrère, professeur émérite à l’université Panthéon-Sorbonne y a notamment regretté que les syndicats agricoles « utilisent des arguments techniques et économiques, alors que la société attend un discours sur les valeurs ». « Un registre symbolique et éthique que manient mieux les producteurs bio » commente l’hebdomadaire La France Agricole du 1er décembre, même si on peut comprendre ces mêmes syndicats vu la détresse économique du monde agricole dans sa globalité. Un bon axe de travail en communication est tracé, aux agris de tenir ce discours qu’attend la société et qui correspond parfaitement à la conception que l’immense majorité d’entre eux se font de leur travail et de leur rôle dans notre société.

email
Commentaires
  1. gérard Picod
  2. Alzine
  3. Daniel
  4. Visor
    • jG2433
    • Seppi
      • Seppi
        • Visor
  5. Albatros
    • douar
  6. Alex

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *