Quand les produits antipoux aux huiles essentielles font pousser les seins des petits gars

huiles essentiellesLes produits antipoux à base d’huiles essentielles (lavande et arbre à thé ou tea tree) sont de plus en plus présents en pharmacie et rencontrent un succès croissant tandis que sur Internet, des recettes artisanales antipoux à base de ces deux essences végétales font florès. Comme l’explique le magazine 60 Millions de consommateurs, « une société a même mis au point un bandeau en tissu antipoux qui diffuse en continu, grâce à des microcapsules, de l’huile essentielle de lavande dans les cheveux » ! Sauf que ces huiles essentielles ne sont pas inoffensives, loin de là, avertit le mensuel, au risque d’étonner ceux qui pensent que tout ce qui est synthétique serait mauvais et que tout ce qui est naturel serait bon, « les actifs puissants qu’elles incorporent peuvent provoqués des effets indésirables en cas de mésusage »… mais pas seulement. « Plus inquiétant », insiste en effet le magazine, « l’huile de lavande et l’arbre à thé sont soupçonnés de toxicité.

Poussée mammaire anormale chez de jeunes garçons

Le centre antipoison de Lille a publié en 2016 un bulletin d’information intitulé ‘Alerte : intoxications aux huiles essentielles’, dans lequel sont présentés des exemples préoccupants. » Le document décrit trois cas de poussée mammaire anormale (le terme médical employé est « gynécomastie ») chez de jeunes garçons, des symptômes que ses auteurs soupçonnent d’être provoqués par « une éventuelle stimulation œstrogénique des composants de l’huile essentielle de lavande ». L’arbre à thé est également suspecté, ajoute 60 Millions de consommateurs. En résumé, le bulletin suggère que ces deux huiles essentielles d’usage courant « pourraient – dans des circonstances qui restent à déterminer – mimer l’action d’hormones et donc agir comme des perturbateurs endocriniens ».

Et ces trois cas ne seraient pas isolés selon l’Association française des pédiatres endocrinologues libéraux (AFPEL). « D’autres cas sont décrits dans la littérature scientifique et par des praticiens sur le terrain », complète ainsi le Dr Patricia Bartaire, membre fondatrice de l’association.

Les symptômes régressent quand les enfants ne sont plus exposés aux huiles essentielles

L’hypothèse de perturbations endocriniennes lors d’expositions aux huiles essentielles est étudiée dans une étude de 2007 publiée dans le New England Journal of Medicine, une revue scientifique américaine de référence. Et « comme dans le bulletin du centre antipoison de Lille, cette étude décrit, mais dans le détail cette fois, des poussées mammaires survenues chez trois garçons âgés de 4, 7 et 10 ans » relate 60 Millions de consommateurs. Précisons que « ces derniers utilisaient régulièrement des cosmétiques formulés avec des huiles essentielles de lavande et d’arbre à thé » et que « les symptômes ont régressé après que les enfants ont arrêté d’utiliser ces produits ».

Enfin, note le magazine, « en complément de leurs observations, les chercheurs américains ont testé les effets des huiles essentielles de lavande et d’arbre à thé sur des lignées de cellules humaines sensibles aux hormones œstrogènes » et « selon leurs conclusions, cette expérience met en évidence une activité qui se rapprocherait de celle des œstrogènes naturels ».

Des fabricants négligents

Quant aux fabricants, ils se tiennent coi, inquiets à l’idée que leurs produits garantis (à grands renforts de publicité) sans parabène, un ingrédient de synthèse soupçonné d’être un perturbateur endocrinien, contiennent en fait des perturbateurs endocriniens d’origine naturelle, à cause des huiles essentielles de lavande et d’arbre à thé.

Le grand public sait-il que par précaution, les autorités de santé déconseillent l’usage des huiles essentielles chez les enfants ? Les fabricants ne peuvent, eux, l’ignorer. Or certains produits aux huiles essentielles, en particulier ceux antipoux, leurs sont tout particulièrement dédiés…

Lire aussi :

Alerte au savon bio qui fait pousser les seins des petits gars !

email
Commentaires
  1. Bugul Noz
    • un physicien
    • jG2433
    • Bugul Noz
  2. Alzine
    • Bugul Noz
  3. jG2433
  4. Albatros
    • Bugul Noz

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *