La haine ordinaire des Faucheurs d’OGM

En chômage technique depuis l’arrêt des cultures d’OGM en France, les Faucheurs Volontaires s’ennuient. Ils tentent désespérément de trouver de nouvelles occupations. L’une d’entre elles est de s’activer contre le glyphosate. Et c’est ainsi qu’un groupe de Faucheurs Volontaires d’OGM, arborant des tee-shirts « glyphosate = permis de tuer », est venu perturber le congrès de l’AGPM (Association Générale des Producteurs de Maïs) à Toulouse le 23 novembre dernier.

Sur le site Internet des Faucheurs, un petit compte rendu de leur action donne une bonne idée de la haine qui nourrit ces militants radicaux à l’encontre des agriculteurs qui ne partagent pas leur idéologie. Ils expliquent que cet événement de l’AGPM est « à vomir » ; ils évoquent « la sale tronche de Luc Ferry » (qui était en train de faire un discours sur l’écologisme radical…), le qualifiant de « blaireau ». Et sur le fait qu’ils se sont fait vider de la salle, ils traitent les agriculteurs présents de « voyeurs fascistes », de « ramassis d’ordures » et de « fous irresponsables ». Ils se déchaînent encore davantage pour dénoncer celui qui a osé sortir de force une des militantes, le traitant de « monstre », « crevure » ou encore « fou furieux ». Bref, tout un vocabulaire qui hume bon la « non-violence » tant revendiquée par les Faucheurs d’OGM.

 

Sources

http://www.faucheurs-volontaires.fr/rub1.php?AC=623

email
Commentaires
  1. Visor
  2. Paysan breton
  3. Daniel
  4. Albatros

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *