Glyphosate : ouf malgré les zig-zag du gouvernement français

L’Europe dit (enfin) oui au renouvellement du glyphosate. Mais que de dissonances au sein du gouvernement ! Alors que Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, écrivait que la France « reste déterminée à sortir du glyphosate en moins de cinq ans », malgré le vote des Etats membres de l’UE, le ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, s’est dit, lui, « heureux » qu’un accord ait été trouvé.
« Nous sommes partis de loin, nous étions sur une réautorisation à 10 ans. Nous avons réussi à force de dialogue, à force de discussion avec nos partenaires, à réduire de moitié la durée qui était prévue. Donc il faut utiliser ces cinq ans de manière positive. Il faut que ces cinq ans soient utiles à l’agriculture, et à notre environnement. »
Le premier ministre, Edouard Philippe, de son côté, « regrette » le vote européen et demande à la Commission européenne de faire « rapidement » des propositions pour revoir ses modes d’évaluation des substances chimiques.
Les agriculteurs attendent autre chose qu’une navigation à vue…  Comme beaucoup de corps de métier, ils veulent un cap, une direction réaliste. Ils ne veulent ni de virages incessants comme celui que l’on vient de voir, ni d’une utopie comme le « tout bio ».

email
Commentaires
  1. Bebop 76
    • Seppi
  2. jG2433
  3. Zygomar
  4. Alzine

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *