Rats : la mairie de Paris sous le feu des animalistes

ratsDans le cadre du plan de lutte contre les rongeurs à Paris, débuté en janvier 2017, la mairie de Paris a approuvé une proposition de la DASES (Direction de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé). Celle-ci a proposé d’autoriser la capture de rats bruns pour « les soumettre… à une expérimentation mortelle », dénonce 30 millions d’amis. Objectif : tester des anticoagulants qui permettront ensuite d’élaborer des poisons plus efficaces pour les éliminer. « Autrement dit, la mairie de Paris a validé l’expérimentation animale sur ces rats afin de les tuer de façon radicale » commente l’association animaliste. En effet, si « éradiquer complètement l’existence de ces rongeurs s’avère impossible, l’objectif de la Ville est de réduire significativement leur présence (par la) pose de boîtes sécurisées contenant des appâts anticoagulants », expliquent les services d’Anne Hidalgo.

Rien de bien choquant à l’heure où la ville lumière est littéralement envahie par les rats. La faute à l’interdiction des granulés raticides par une directive européenne (merci les écolos !). L’occasion pour certains lanceurs d’alerte autoproclamés de dénoncer un « génocide » (sic). L’association L214 critique sur son site « l’opprobre » lancé contre les rats, « qui excuse leur massacre par notre espèce ». Les voilà victimes, selon elle, d’une politique « particulièrement cruelle ». L214 de se lancer dans un comparaison hasardeuse et plus que maladroite entre malades du SIDA et rats : « Et pourquoi ne pas exterminer tous les sidéens pour protéger le reste de la population ? » s’interroge-t-elle sérieusement. « Chaque rat a des aptitudes et des comportements qui lui sont propres, ce qui est la définition de la personnalité. Les rats sont donc des personnes » prétend l’association radicale. Les éliminer équivaudrait par conséquent à commettre un « génocide » donc un crime contre l’humanité qui n’en finirait pas, « un éternel Treblinka » selon les animalistes…

email
Commentaires
  1. Daniel
    • Alzine
  2. Alzine
  3. Zygomar

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *