Générations Futures VS Hervé Novelli

« Scandaleux : Hervé Novelli encourage ses administré.e.s à pulvériser des pesticides sur la voie publique ! Interpellez-le ! » Le groupuscule Générations Futures, qui intègre désormais l’écriture inclusive dans ses communiqués, s’est trouvé une nouvelle cible en la personne du maire de Richelieu (Indre-et-Loire). Le crime de ce dernier ? Avoir fait parvenir ce courrier à ses administrés où, prenant acte du fait que la commune est interdite d’utilisation de désherbants pour entretenir ses trottoirs, il invite les riverains, encore libres d’en faire usage, d’effectuer ce travail à la place de la ville :

lettre maireGénérations Futures est bien forcé d’admettre que « si l’interdiction d’utiliser des pesticides de synthèse est faite aux communes depuis 2017 (LOI n° 2015-992 du 17 août 2015), les jardiniers amateurs peuvent eux encore avoir recours à ces produits jusqu’en 2019 ». Le groupuscule juge toutefois la démarche du maire « scandaleuse » et le menace de poursuite s’il ne rédige pas « un démenti à ses administré.e.s ». UFC Que Choisir a aussi hoqueté, dénonçant (sous la plume d’un stagiaire ? D’accord, on leur cherche des excuses…) « un pousse-au-crime sanitaire et environnemental ». Rien que ça !

Hervé Novelli ne s’est pas laissé impressionner par Générations Futures et s’est expliqué dans les colonnes de La Nouvelle République du 13 novembre :

« Ce courrier c’était un cri d’alarme, face au désengagement de l’État, vis-à-vis des collectivités, en même temps qu’un appel au civisme. Je ne suis pas un fan des désherbants chimiques, mais dans l’affaire du glyphosate, il y a 3 poids et 3 mesures : une date ferme d’interdiction pour les collectivités, une autre pour les particuliers et un délai plus long accordé aux agriculteurs. Les services techniques ont estimé à 2 emplois, à temps plein, 6 mois par an, le personnel nécessaire, à l’entretien mécanique ou manuel de nos trottoirs, sans aucune compensation ; un entretien nécessaire pour maintenir l’attractivité d’une ville touristique. C’est pourquoi, je fais appel à mes concitoyens, pour que chacun nettoie devant sa porte. La ville aidera, avec les moyens autorisés, ceux qui sont dans l’incapacité physique de le faire. Une liste de ces moyens sera, d’ailleurs, publiée dans la prochaine revue des maires. »

Une tempête dans un verre d’eau, vous l’aurez compris. Quant aux illuminés de Générations Futures, ils ont mobilisé toutes leurs forces dans le lancement d’une pétition visant à « interpeller Hervé Novelli ». Résultat des courses : 97 signatures en une semaine… Hervé Novelli en tremble encore !

email
Commentaires
  1. un physicien
  2. Visor
  3. Alzine
  4. Zygomar
    • Visor
  5. Alzine

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *