C’est confirmé, le véganisme fait Führer… chez les extrémistes

vegan neonazPas une semaine ou presque sans qu’Alerte-Environnement n’évoque le véganisme ou les végans. Cette mode n’a rien d’un humanisme, bien au contraire : elle est dangereuse pour les enfants, les adultes et même pour la planète. Elle est portée par de véritables extrémistes : agressifs et menaçants, sectaires, violents, relativisant le génocide juif, et même… nationaux-socialistes, alerte le site Vice.com qui note que de très nombreux suprémacistes blancs sont végans. Extraits :

Sur aryanism.net, un site avec une page d’accueil décorée de croix gammées, une section entière est dédiée au véganisme, et explique que « le mode de vie qui ne génère aucune demande pour les produits animaux a toujours été une caractéristique principale du National Socialiste authentique, un signe de véritable empathie et un niveau de noblesse au-dessus des normes actuelles ».

Le site précise aussi que les blancs ont une prédisposition génétique au véganisme, et oppose des supposés ancêtres paysans aryens qui mangeaient des céréales et des légumes à des peuples juifs éleveurs qui mangent de la viande.

Il existe même un vloggeur vegan, Jayme Louis Liardi, qui répand ce genre d’idées. En 2012, il avait commencé une chaîne Youtube sur le véganisme sans propos d’extrême-droite, mais à partir de 2015, son discours a changé, et il décrit maintenant le fait d’être vegan comme une recherche personnelle sur ses origines européennes : « C’est mon sang, mes gènes ».

En Allemagne, des néonazis masqués ont créé Balaclava Küche, une chaîne Youtube avec des vidéos de cuisine vegan, et un magazine pour femmes suprémacistes américaines (Homefront) a des recettes de gâteaux vegan.

(…) Dans les années 1950, Savitri Devi, une défenseure du droit des animaux pro-nazie avait écrit des ouvrages sur le « végétarianisme éthique ».

email
Commentaires
  1. AlainCo (@alain_co)
    • Daniel
  2. Visor
    • douar
      • Visor
        • Daniel
  3. Bebop 76
  4. Vincent
  5. Karg se
    • Visor

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *