Glyphosate : la parole à géométrie variable du gouvernement

En septembre dernier, notre ministre de l’agriculture évoquait une prolongation de l’autorisation du glyphosate pour 5 à 7 ans. Aujourd’hui,  lors de la réunion du Scopaff (comité permanent de l’Union européenne en charge des questions des plantes des animaux et de l’alimentation), la France s’est opposée à la proposition de la Commission européenne d’une ré-autorisation pour 5 ans.

La question est donc simple : la parole du gouvernement vaut-elle encore quelque chose? Visiblement non. Par son inconstance et son irresponsabilité, notre pays est largement coupable du blocage de ce dossier depuis des mois.

email
Commentaires
  1. jG2433
    • Zygomar
      • GL
  2. Visor
  3. Daniel
  4. un physicien
  5. jG2433
    • Visor
      • Seppi
        • jG2433
          • Visor
            • jG2433
      • Daniel

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *