Boire du thé serait dangereux !

60 millions de consommateurs n’a décidément aucun scrupule pour assurer son hebdo. Dernière sortie en date : une enquête révélant la présence des traces de pesticides sur les feuilles de thé (même biologiques), « heureusement » inférieures aux limites autorisées ».
L’explication de la présence de ces pesticides tient notamment au fait que les feuilles de thé ne sont pas lavées ni durant la récolte ni au moment de la transformation, pour ne pas perdre le goût.
Hélas, 60 millions de consommateurs ne va pas jusqu’au bout de sa logique et n’analyse pas le risque d’exposition aux alcaloïdes pyrrolizidiniques, substances toxiques naturelles contenues dans les feuilles de thé. En juillet dernier , l’autorité sanitaire européenne, l’EFSA avait réévalué son avis sur cette famille de toxiques. Dans la foulée, la Commission européenne a demandé une évaluation des risques actualisée qui prenne en compte les estimations relatives aux expositions en utilisant des données plus récentes concernant les niveaux de ces toxines dans le miel, le thé, les infusions à base de plantes et les compléments alimentaires.
Faudra t-il demain interdire le thé ou bien imposer le thé zéro résidus d’alcaloïdes pyrrolizidiniques?

email
Commentaires
  1. Alzine
  2. Alex
  3. Alzine
  4. Alzine

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *