« Mobilisation contre les nouveaux OGM » : confusion générale et bide médiatique

ogmcachesJeudi 28 septembre, une quinzaine d’organisations, allant de la riche ONG (Greenpeace) au groupuscule de marginaux (Vigilance OGM 36), ont pondu un communiqué rapportant la remise d’une pétition « regroupant plus de 110 000 signatures contre les nouveaux OGM au ministre Nicolas Hulot ». Envoyée à toutes les rédactions, elle n’a été reprise par… personne à part Greenpeace itself ainsi qu’Inf’OGM, une sorte de micro-Pravda anti-OGM. Et Alerte-environnement, bien sûr, mais à nous, ils ne l’avaient pas envoyé… Il faut dire que le concept des nouveaux OGM et l’extension du domaine de la lutte qu’il implique, personne ou presque n’y comprend rien.

Par exemple, il serait intéressant de leur demander si la variété préférée des producteurs de blé bio en France et en Allemagne, j’ai cité le blé Renan, fait, selon eux, partie de ces « nouveaux OGM ». « Son génome résulte d’un montage génétique complexe : il comprend non pas un simple gène ajouté – comme c’est le cas en général pour un maïs génétiquement modifié –, mais deux fragments chromosomiques provenant d’une graminée sauvage par ailleurs incapable de se croiser naturellement avec du blé tendre » explique notre confrère Agriculture environnement. « Ce transfert de gène artificiel a été rendu possible grâce à une espèce « porteuse », c’est-à-dire en utilisant une technique équivalente dans son principe à ce qui est réalisé en transgénèse classique. »

OGM cachés, nouveaux OGM, OGM partout, OGM pour tous… le microcosme anti-OGM se radicalise et dérive de manière inquiétante vers un conspirationnisme délirant, ainsi que nous le signalons depuis plusieurs mois.

Un tendance qui se traduit aussi par l’emploi dans le communiqué de « l’écriture inclusive » :

 

A travers la remise de cette pétition, les citoyen-ne-s français-e-s démontrent une fois encore qu’ils ne veulent pas des OGM, ni anciens ni nouveaux, dans leur assiette. Les dirigeant-e-s français-e-s et européen-ne-s ne doivent pas céder à la pression des lobbies !

 

Comme l’explique le linguiste Alain Bentolila dans Le Figaro, « voir un complot machiste dans la langue française manifeste une totale ignorance ». Complotisme et ignorance, deux mots qui résument malheureusement parfaitement la démarche militante des anti-OGM. En espérant que la progression chaque année des cultures OGM dans le monde ne les radicalise pas davantage au point d’en faire des dangers pour eux-mêmes et la société toute entière…

email
Commentaires
  1. Visor
    • un physicien
      • Seppi
      • Visor
  2. gattaca
    • Visor
    • un physicien
  3. Bregliano JC

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *