Bio : les raccourcis des ONG

Alors que les Etats généraux de l’alimentation vont rentrer dans le « dur » d’ici quelques semaines, les ONG écologistes n’en finissent pas de mettre la pression sur le gouvernement. Dans une tribune publiée le 30 juillet, celles-ci dénoncent les dernières mesures de Stéphane Travert concernant la répartition des fonds de la PAC. « La France doit notifier avant fin juillet à la Commission européenne le niveau de financement qu’elle compte prélever dans le « premier pilier » (aides directes à l’agriculture sans souci du mode de production) pour financer le « deuxième pilier » (aides ciblées sur des pratiques plus respectueuses de l’environnement). Or, l’annonce faite jeudi après-midi par le ministre ne prévoit qu’un transfert minimum dont l’essentiel de l’enveloppe est de fait déjà consommé, et sans aucun fléchage spécifique prévu pour financer le développement de l’agriculture biologique dans les trois prochaines années. »

Passons rapidement sur l’accusation habituel de l’influence des lobbys pour aller sur le fond.

« Loin de la dépression qui frappe l’agriculture, la bio a donc le vent en poupe. Et c’est heureux car chaque nouvelle étude vient démontrer et confirmer tout l’intérêt de cette pratique agricole. Pour le bien-être des paysans eux-mêmes et de la rentabilité de leur ferme, pour la santé des consommateurs ensuite ; et surtout pour l’eau, l’air, les sols ainsi que la faune et la flore qui ne sont plus perçues comme des « nuisibles » et autres « mauvaises herbes » à éradiquer mais comme des partenaires sur lesquels construire une nouvelle relation au vivant. » On croirait entendre un discours philosopho-théologico-écologiste de Pierre Rabhi ! Le bien-être des paysans : c’est certain que le désherbage à la main, c’est bon pour le dos ! La santé des consommateurs : aucune étude n’a montré jusqu’à maintenant un quelconque bénéfice du bio. Quant aux mauvaises herbes et « nuisibles », c’est bien connu, ils sont nos amis…avec lesquels nous « entrons en relation » ! (A quand un culte de la mauvaise herbe ?)

« Alors que la bio représente désormais 5,7 % de la surface agricole utile et 7,3 % des fermes françaises avec une forte progression ces deux dernières années, seules 2 % des aides agricoles européennes affectées à la France sont versées aux paysans bio, soit 160 millions d’euros sur 7,44 milliards ». Il ne faut pas oublier qu’un agriculteur bio cumule les subventions qui s’appliquent au conventionnel et au bio. Donc, dire que uniquement 160 millions d’euros sont affectés au bio est un beau raccourci. Qui plus est, un agriculteur bio touche des aides à la conversion (ce qui peut nous semble normal) mais aussi au maintien. Ajouté aux prix bien supérieurs de ventes, certains s’en sortent plutôt bien. A tel point que les pouvoirs publics se posent de plus en plus la question de ce genre de dispositif.

« Nous demandons instamment au ministre de l’Agriculture de s’engager à flécher 3% supplémentaires du budget du 1er pilier vers le second, spécifiquement sur la bio (conversion et maintien), et ce sans préjuger des montants supplémentaires nécessaires pour les autres mesures environnementales et territoriales. » Seppi a fait un petit calcul. Dans les faits, cela revient à une rallonge de 230 millions d’euros, soit 7000 euros/an par agriculteur bio !

En réalité, sur ce sujet, c’est la gestion de Stéphane Le Foll qui est remise en cause. L’ex ministre de l’agriculture a laissé une « ardoise ». Il faut bien aller chercher l’argent quelques part ! Stéphane Travert a fait un simplement une remise à zéro des compteurs notamment pour pouvoir financer les indemnités compensatrices d’handicap (ICHN) et les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) pour 2019 et 2020.

email
Commentaires
  1. Visor
    • douar
      • Visor
  2. Hugo
    • douar
    • Zygomar
    • dan
      • Seppi
        • Seppi
    • Alzine
      • Seppi
      • yann
    • Seppi
      • Hugo
        • Alzine
        • Listo
          • Zygomar
        • douar
          • Visor
        • Seppi
          • Listo
        • yann
          • Zygomar
        • Visor
          • un physicien
            • yann
              • Seppi
            • Visor
              • douar
              • un physicien
              • un physicien
              • Fred
              • douar
          • Zygomar
            • Visor
            • enordi
    • Marco
      • Seppi
        • Marco
        • Marco
  3. Visor
  4. Alzine
  5. Fred
    • Zygomar
    • yann
      • Fred
        • Fred
          • Marco
            • yann
              • Marco
            • Fred
              • douar
              • yann
              • Fred
    • dan
      • Seppi
        • dan
        • yann
          • Seppi
            • Seppi
          • yann
  6. dan
    • Zygomar
  7. Alzine
  8. Alzine
    • dan
  9. Astre Noir

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *