Quand Lenoir compare les employés des abattoirs… aux nazis !

Alors qu’il vient de lancer l’association « Ensemble pour les animaux », le philosophe Frédéric Lenoir était l’invité de l’émission « C à Vous » le 22 mai dernier sur France 5. Au début, son propos est gentillet bien qu’un peu ridicule : ainsi, on apprend que son chat lirait dans ses pensées et serait donc capable de « télépathie » (c’est lui qui utilise ce terme). Frédéric Lenoir défend ensuite la possibilité pour un animal d’être défendu par un avocat… Rien de méchant ni de très sérieux ! Puis, les divagations deviennent moins drôles : il déclare que les employés des abattoirs lui « (rappellent) les nazis » qu’il semble en plus excuser : « les nazis étaient obligés de penser que les juifs n’étaient pas des êtres humains parce que ça met une distance et on chosifie les victimes. En les chosifiant, on peut faire n’importe quelle exaction ». Sans en avoir l’air, il insulte les employés des abattoirs auxquels il fait mine ensuite de s’intéresser puis qu’il excuse car les « coupables », à ses yeux, sont évidemment les mangeurs de viande. Outre l’instrumentalisation et la banalisation scandaleuse de la Shoah, le mauvais goût certain de la comparaison, excuser des personnes que l’on vient de comparer aux nazis est parfaitement incohérent. Etonnamment, personne sur le plateau ne semble choqué par ces propos outranciers, comme si manger de la viande équivalait vraiment à être nazi…

email
Commentaires
  1. Daniel
    • Zygomar
  2. Zygomar
    • Daniel
  3. Seppi
  4. dom
  5. dany
  6. Rod

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *