Glyphosate : frontière floue entre journalisme et propagande écolo

PigeonIl semble de plus en plus difficile de faire la différence entre la rubrique « Planète » du Monde et la propagande des sites écolobbyistes. C’est encore le cas avec un article du duo Stéphane Horel et Stéphane Foucart daté du 29 mai et évoquant des révélations sur le glyphosate.

Les deux journalistes du Monde se sont empressés de se faire l’écho d’une lettre ouverte du scientifique Christopher Portier adressée au président de la Commission européenne, dans laquelle il affirme avoir eu accès aux données des études confidentielles sur le glyphosate. Et selon le scientifique américain, la réanalyse de ces données met en évidence plusieurs cas de cancer dus au glyphosate, et qui n’ont pas été pris en compte par les agences d’expertise européennes.

Sans vouloir préjuger du fond de cette affaire, il est déjà troublant de voir mis en avant Christopher Portier, connu pour avoir été employé par une ONG antipesticides américaine – l’Environmental Defense Fund. Une info non mentionnée par les journalistes, peut-être pour préserver l’image d’impartialité du scientifique dans ce dossier…

Plus perturbant encore, le duo Horel-Foucart interroge Martin Pigeon, qualifié de « chercheur à Corporate Europe Observatory (CEO), une ONG bruxelloise ». Il est vrai que c’est cette ONG qui a fourni les fameuses études à M. Portier et publié aussi sa lettre ouverte. Cependant, les journalistes omettent de dire, une fois de plus, que Martin Pigeon tout comme CEO militent dans la nébuleuse écolo-altermondialiste (voir photo ci-contre).

Pourtant, Stéphane Horel ne peut ignorer le caractère militant de Martin Pigeon et de CEO, puisqu’elle a bossé pour eux ! Comme elle l’explique elle-même, elle a suivi en 2011 un atelier de deux jours organisé par CEO et « destiné aux journalistes qui souhaitaient se former aux techniques d’investigation sur le lobbying », elle a été rémunérée 2000 euros bruts par CEO en 2013 pour avoir coécrit avec Martin Pigeon un document intitulé Unhappy Meal, elle a été rémunérée 4900 euros bruts par CEO en 2014-2015 pour la corédaction de A Toxic Affair. Ce dernier rapport ayant eu un article très positif dans Le Monde il y a deux ans, le 25 mai 2015 pour être précis, signé… Stéphane Foucart.

 

Sources
http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/05/29/glyphosate-et-cancer-des-etudes-cles-ont-ete-sous-estimees-par-l-expertise-europeenne_5135612_3244.html
https://corporateeurope.org/food-and-agriculture/2017/05/scientist-writes-juncker-new-tumor-evidence-found-confidential
https://www.iarc.fr/en/media-centre/iarcnews/pdf/PORTIER_Bio.pdf
Stéphane Horel, Intoxication, perturbateurs endocriniens, lobbyistes et eurocrates : une bataille d’influence contre la santé, 2016.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/25/l-europe-perturbee-par-les-hormones_4640121_3232.html

email
Commentaires
  1. Zygomar
  2. Daniel
    • yann
  3. Zygomar
  4. miniTAX
  5. Alex
    • douar
  6. Marco
    • Daniel
    • Seppi
      • Marco
        • Seppi
          • Marco
        • Alzine
    • Zygomar
      • Marco
        • Zygomar
          • Marco
            • Enordi
  7. Enordi
    • Visor
      • miniTAX
        • LAURENT 2
          • yann
        • dany
          • Seppi
            • Zygomar
            • dany
              • Zygomar
              • Seppi
        • Visor
      • Enordi
        • Seppi
          • Visor
  8. Alex
    • Seppi
  9. dany
    • Seppi
      • dany
        • Visor
        • LAURENT 2
    • yann
      • Visor
  10. dany
    • Visor
  11. dany
  12. agroecolobobo
  13. Marco
    • Visor
      • Marco
        • Seppi

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *