Suspension des importations de cerises traitées au diméthoate : du pipeau ! v2

cerises

Un arrêté publié au Journal officiel jeudi 27 avril suspend « jusqu’au 31 décembre 2017 » l’importation de cerises traitées au diméthoate. L’insecticide en question est le seul moyen actuel de lutter contre le moucheron asiatique (Drosophila suzukii). En effet, le diméthoate est interdit en France (en dépit du bon sens puisqu’aucune autre solution vraiment efficace n’existe) depuis février 2016, ce qui signifie que les producteurs français n’ont plus le droit de l’utiliser et par conséquent risquent de se trouver confrontés à une concurrence déloyale, les producteurs de nombreux autres pays pouvant, eux, s’en servir. Comme l’an dernier, la France a donc fait usage d’une clause de sauvegarde nationale, après avoir demandé fin mars à la Commission européenne « de prendre des mesures d’urgence » pour empêcher la production et la vente de cerises traitées au diméthoate. Faute de réaction de Bruxelles et à l’approche des premières importations, « régulièrement observées à partir de la fin du mois d’avril », Paris a donc fait usage de son droit de veto. Reste quand même à savoir comment, concrètement, vu l’absence de douaniers et même de frontières entre pays de l’Union européenne, la France compte faire respecter cet arrêté et empêcher ses voisins de nous inonder de cerises traitées au diméthoate. Nos lecteurs l’auront compris, cet arrêté n’est rien d’autre que du pipo pour calmer des producteurs sommés pour la deuxième année consécutive de laisser leurs cerises se faire détruire par le moucheron asiatique…

Merci à Seppi et Alex pour leur judicieuses remarques pour ce billet mis à jour.

email
Commentaires
  1. Seppi
  2. Alex
  3. Visor
    • cdc
      • douar
    • Karg
      • douar
        • Visor
  4. Alzine
    • Seppi
    • Raoul-Hugues
      • Zygomar
      • Seppi
        • un physicien
  5. Alzine
  6. Zygomar
  7. Alzine