Lutte conte le puceron lanigère : Les néonicotinoïdes interdits en septembre 2018. Aucune alternative !

DNA fait dans son édition du week-end le compte-rendu de l’assemblée générale du Verexal, le verger expérimental d’Alsace installé à Obernai. Au menu : le point sur la récolte 2016, fortement marquée par la météo du printemps.
Pierre Barth, président du Verexal, se désole : « On a fait moins 30 % en pommes, avec une pression forte de la tavelure, une demi-récolte en poires, idem en quetsches et cerises. » Le printemps pluvieux a favorisé l’apparition des maladies et les traitements ont été nécessaires pour maintenir la production à un niveau acceptable. »
[…] Si le rôle du verger est d’expérimenter pour apporter des solutions aux arboriculteurs alsa-ciens dans un contexte réglementaire de plus en plus fort, « les solutions miracles n’existent pas » pour Pierre Barth.
L’objectif de réduction de 50 % des produits phytosanitaires en 2025 à l’échelon national ne fait pas l’unanimité comme en témoignent les réactions à l’évocation du sujet : « Ce sont des chiffres en l’air ! », « On n’y arrivera jamais ! »

Et de pointer l’interdiction prochaine des néonicotinoïdes : « Le puceron lanigère est aussi au centre des préoccupations. L’insecte abîme les fruits qui se vendent mal ensuite. Le traitement utilisé aujourd’hui, un insecticide de la famille des néoni-cotinoïdes, sera interdit en septembre 2018. Pour l’instant, aucune alternative n’est sur la table. »

Une solution Générations Futures ?

email
Commentaires
  1. Marco
    • Seppi
      • Marco
    • un physicien
      • Marco
        • Karg
  2. Zygomar

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *