Le tour de force des anti-viande

veganism

Cela faisait longtemps que les syndicats agricoles n’avaient pas présenté un front uni, c’est chose faite grâce aux accusations délirantes des associations extrémistes anti-viande. Publié le 2 mars 2017, le communiqué signé par la Confédération paysanne, la Coordination rurale, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs est intitulé « Front commun pour le respect des éleveuses et des éleveurs » et dénonce « le prosélytisme orchestré autour du véganisme ». « Les éleveurs sont agressés dans leur métier. Non : éleveur n’est pas égal à tueur » s’alarme Laurent Pinatel, de la Confédération paysanne, dans les colonnes de La France agricole.  » Christiane Lambert, présidente par intérim de la FNSEA, prévient : « Les éleveurs, déjà essorés par les crises, n’en peuvent plus de ces attitudes quasi-sectaires. » Bernard Lannes s’interroge quant à lui : comment « des ultraminoritaires peuvent-ils en démocratie imposer leurs délires à la majorité ? » On lui conseille d’aller chercher une explication du côté du quatrième pouvoir… Enfin, Jeremy Decerle, le président des Jeunes agriculteurs, dénonce « ces minoritaires qui veulent prendre le pouvoir sur le sujet de la viande, qui prennent les citoyens à partie et ne respectent pas notre métier d’éleveurs. » Etrange en effet de prétendre militer pour le respect des animaux sans s’astreindre à respecter des semblables, éleveurs de leur état, parce qu’ils ne pensent pas pareil et distinguent l’humain de l’animal…

email
Commentaires
  1. jG2433
  2. Gameover
  3. Daniel
    • Lou