La royale insignifiance

Notre ministre de l’écologie qui va bientôt disparaitre de la scène politique française démontre une nouvelle fois son insignifiance. L’ECHA (Agence européenne des produits chimiques) a rendu son avis sur le classement ou non du glyphosate comme substance « cancérigène probable » et comme il n’est pas conforme à ses désirs, elle condamne. Au vu du raisonnement employé qui se fonde uniquement sur la classification du CIRC, elle devrait envoyer demain tous les charcutiers de France en prison.

Ségolène Royal démontre une fois de plus qu’elle fait fi des avis scientifiques et techniques. Le plus grave,  c’est qu’elle contribue à l’affaiblissement des institutions nationales et européennes. Après, elle joue aux effarouchées face à la montée des populismes. Parfois,  on peut se demander si les populistes ne sont pas plus honnêtes, car eux ils assument.

 

 

email
Commentaire
  1. Visor

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *