La plateforme du ticket Hamon-Jadot : stupéfiante !

Jadot Hamon

Ça y est ! Dimanche 26 février, Benoît Hamon et Yannick Jadot ont officiellement scellé leur accord, suite au vote des électeurs de la primaire écologiste approuvant à près de 80% le désistement de leur candidat en faveur du candidat socialiste. L’occasion de jeter un petit coup d’œil au « Projet de plateforme présidentiel » élaboré (c’est un bien grand mot !) par les deux hommes politiques et leurs équipes.

Selon les confidences d’un responsable écologiste ayant voulu garder l’anonymat, un membre du Bureau exécutif d’EELV aurait déclaré : « Cet accord programmatique n’est ni bon, ni très bon ou même excellent… Non, il est tout simplement extraordinaire, mirifique… Il n’y a pas de superlatifs assez convainquant pour le qualifier. C’est simple, Benoit Hamon a tout simplement adopté des pans entiers de notre programme, sans compromis avec les positions socialistes : c’est un accord totalement écologiste. » Il est vrai qu’en janvier 2017, Benoît Hamon confiait à Reporterre avoir « rompu avec le productivisme » et ne plus croire en la croissance économique.

En effet, cet accord est tout à fait stupéfiant. Il est question « d’une sortie progressive et intégrale du nucléaire, avec objectif d’y parvenir à l’horizon d’une génération, soit 25 ans », de la « la sortie des énergies fossiles avec pour 2050, l’objectif d’une France 100% renouvelables », et de « la mise en place d’une taxe carbone substantielle affectée à la transition écologique » (attention, ça va faire mal au porte-monnaie…).

Et dans la rubrique « Sante environnementale et alimentation – agriculture » de la Plateforme, il est mentionné : « L’interdiction des pesticides et des perturbateurs endocriniens sera votée. » Hamon, président, voudrait donc interdire les pesticides. Il n’est même pas question de baisse de l’utilisation ou de « sortie progressive », mais d’interdiction pure et simple. Quelle ineptie ! Même les agriculteurs bio ne peuvent pas se passer de pesticides. Comme ils l’ont encore expliqué récemment en demandant une dérogation pour utiliser le pesticide NeemAzal car ils « se trouvent dans l’impossibilité de produire correctement » sans ce produit. Et puis, le ticket Hamon-Jadot va donc aussi supprimer tous les antipuces des animaux de compagnie ! Et l’interdiction des perturbateurs endocriniens, cela veut dire aussi la fin de la pilule contraceptive et du… soja ! Du grand n’importe quoi.

Le comble, c’est qu’ils prétendent faire cela au nom de la santé et que, quelques lignes plus bas, ils ajoutent une autre mesure : « Constatant l’échec de la prohibition et dans un objectif de santé publique le cannabis sera légalisé. » Vous avez bien lu : dans un objectif de santé publique ». Or comme l’explique l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) : « La fumée du cannabis contient plus de substances cancérigènes que celle du tabac : elle est donc toxique pour le système respiratoire et peut favoriser le cancer du poumon, comme de la gorge. » On vous l’avait dit : stupéfiant !

Sources :

http://www.lepoint.fr/politique/accord-jadot-hamon-les-electeurs-ecologistes-approuvent-a-80–26-02-2017-2107653_20.php
http://eelv.fr/wp-content/uploads/2017/02/Projet-de-plateforme-presidentielle.pdf
https://reporterre.net/Benoit-Hamon-On-aura-Marine-Le-Pen-si-la-gauche-ne-projette-pas-un-imaginaire
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/806.pdf

email
Commentaires
  1. Ecir
  2. dany
    • Visor
      • dany
        • Visor
    • Thiloup
  3. Astre Noir
    • Seppi
  4. un physicien
    • Visor
  5. dany
    • Visor
      • douar

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *