Antastesia, la végane qui refuse de déjeuner avec des omnivores

quasiment rangés au rang de vulgaires nazis. « Je refuserai d’être à table (…) avec quelqu’un qui est en train de manger un cadavre » animal, prévient-elle. En attendant d’exiger d’être soignée par un médecin vegan ou des repas sans viande dans la cantine de son entreprise ?

email