Pesticides : les erreurs du journal Le Monde

Dans un article publié dans le Monde de ce jour, Christiane Perruchot  se met le doigt dans l’œil (et non Stéphane Foucart comme nous l’avions indiqué. Merci @Visor).

« La réduction des pesticides ne pèse pas sur la rentabilité des exploitations céréalières », annonce-t-il dès le titre. Sauf que la suite de l’article concerne… les herbicides.

Ensuite, l’étude à laquelle se réfère le journaliste militant révèle un biais majeur qui montre le décalage avec la réalité. Contrairement à ce qui est affirmé, le potentiel de rendement et le rendement final n’est pas équivalent entre des parcelles. On peut en effet avoir besoin de beaucoup d’herbicides dans un champ infesté de mauvaises herbes alors même que le potentiel de rendement est faible. Par exemple, le colza du plateau lorrain n’a rien à voir avec celui de l’Aube qui, lui, est à haut rendement avec une faible infestation. Dans cas-là, S. Foucart sortira les trompettes pour dire : « ben, vous voyez, on peut faire du haut rendement en utilisant moins d’herbicide ». « Herbicide » devenant d’un coup de baguette magique des « pesticides » (insecticides + fongicides + herbicides + antiparasitaires)..
En matière agricole comme en tout d’ailleurs, évitons les simplifications à outrance : une parcelle avec un même potentiel de rendement peut subir des conditions pédoclimatiques différentes à quelques kilomètres favorisant des infestations différentes.

email
Commentaires
  1. Visor
  2. Karg
  3. Seppi
    • yann
    • natureplants
  4. dom
  5. Visor
  6. Visor
  7. natureplants