Pesticides : « Même en bio on est obligé de traiter les vergers »

Allez en ce début d’année, écoutons une émission qui nous fait du bien. Josselin Saint-Raymond, le responsable des Relations Filières Association nationale « Pommes/Poires », était l’invité de Radio Brunet lundi 2 janvier. Voici un extrait de son intervention :

« Qu’on soit en bio ou sur un mode de production non biologique, on est obligé de traiter. La nature n’est pas aussi bonne et généreuse qu’on veut bien nous faire croire. (…) On a oublié le manque, on a oublié la famine et c’est vrai qu’aujourd’hui, on est dans des situations où nous ne manquons pas parce que nous avons la capacité de protéger nos cultures, qu’elles soient bios ou conventionnelles et l’absence de protection nous ferait courir un risque. J’ai des chiffres qui sont très factuels : est-ce que vous savez dans le monde combien il y a de morts par an de sous-consommation de fruits et légumes ? 170 000 morts par an dans le monde. L’évolution climatique risque de provoquer 500 000 morts en plus par sous-consommation de fruits et légumes. »

Vous pouvez réécouter l’intervention de Josselin Saint-Raymond ci-dessous :

email
Commentaire
  1. Seppi