TV : un reportage à charge contre l’industrie agro tous les 4 jours !

Selon l’Association nationale des industries alimentaires (ANIA), 74 reportages à charge contre l’industrie agroalimentaire ont été diffusés par les chaînes de télévision en 2014. Un chiffre qui est monté à 86 en 2015, « soit un reportage tous les quatre jours » ! rapporte Gil Rivière-Wekstein sur Agriculture environnement. « Et 2016 s’annonce comme un grand cru en la matière » ajoute-t-il. Comme le note Eddy Fougier, un spécialiste des mouvements contestataires, ces émissions s’appuient systématiquement sur deux tendances lourdes dans la société française contemporaine, à savoir la suspicion vis-à-vis des entreprises, et plus particulièrement des plus grandes d’entre elles, et une vision conspirationniste « douce », qui consiste à croire que le pouvoir n’est pas là où il devrait être. Ce pouvoir serait dans les mains des multinationales et de la finance, « qui tirent les ficelles en manipulant les politiques et, au final, les pauvres victimes que sont les consommateurs totalement démunis ». Face à cette tendance inquiétante, les professionnels ont le choix entre le mutisme et le dialogue (dans les deux cas, ils ont plus à perdre qu’à gagner), solution désormais privilégiée avec la publication de plus en plus souvent de rigoureux fact-checking, même si ceux-ci sont toujours moins vus et partagés sur les réseaux sociaux que les mensonges des ONG relayés par les médias de masse.

> l’éditorial de Gil Rivière-Wekstein

email
Commentaire
  1. jG2433

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *