Des bactéries friandes de pesticides et de plastique

Saviez-vous que de nombreuses bactéries ont développé une capacité à digérer… le plastique et les pesticides et ce grâce à une enzyme (phosphotriesterase) qui  leur permet de recycler le phosphore ? C’est ce que rappelle aux « angoissés de la nature » le chercheur biologiste et professeur de microbiologie Didier Raoult dans un article passionnant du Point. « Leurs cibles (à ces bactéries, ndlr), ce sont tous les insecticides qui sont apparus sur la Terre depuis 60 ans, en particulier le paraoxon (…), très proche du gaz sarin » écrit-il. Ainsi, il existe des enzymes « capables de détruire les pesticides pour que la bactérie qui les abrite recycle le phosphore », on appelle cela « l’évolution des protéines par la promiscuité ». Concrètement, « quand il y a quelque chose de nouveau à manger, une bactérie trouve rapidement comment (ici, en quelques dizaines d’années). » Les premières bactéries capables de digérer les pesticides sont apparues dans les égouts où les pesticides étaient nombreux et on peut maintenant en trouver dans la terre. C’est tout un écosystème qui a vu le jour. On le voit, les ressources du monde du vivant sont infinies, un peu comme la bêtise des écologistes. Qui continuent à promouvoir le bio, grand utilisateur du cuivre, qui lui ne se dégrade pas dans l’environnement…

email
Commentaires
  1. Astre Noir
  2. Visor
    • Marco

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *